Rechercher

Un job dating pour les E.J.E. ?

La question est peut-être entrain de se poser...


La pénurie de professionnels n’est pas nouvelle mais prend une dimension inédite, notamment concernant les personnels les plus qualifiés comme les auxiliaires de puériculture, les éducateurs de jeunes enfants ou infirmières puéricultrices.


Le 30 novembre 2021, un comité de filière « petite enfance » -présidé par Elisabeth Laithier- a été mis en place avec pour objectif de :


- Mettre en place une gestion prévisionnelle territoriale et nationale partagée des emplois et des compétences visant à faire face à court terme à la pénurie de professionnels de la petite enfance au niveau national comme local, ainsi qu’à permettre le développement futur de l’offre d’accueil ;


- Répondre au sentiment de manque de reconnaissance des professionnels et au besoin de réaffirmation du sens de leur activité en œuvrant à améliorer l’attractivité des métiers de la petite enfance sur les plans de la rémunération et du parcours de carrière.

(Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/)


Les premières résolutions ont été publiées à la fin du mois d'avril dont notamment, je cite :


" Le comité de filière « Petite enfance » fait connaître son souhait que l’épreuve d’admissibilité de la procédure de recrutement des EJE soit supprimée. " (cliquez-ici pour consulter le document dans son intégralité).


Mais également que...


"Le comité de filière « Petite enfance » fait connaître son souhait que les métiers de la petite enfance soient intégrés à la liste des métiers en tension dans le cadre de la campagne de communication « Mon compte formation ».


Allez pour devenir profs on a bien eu un job dating, pourquoi pour les EJE tant qu'on y est ? Le problème serait vite réglé. Je plaisante, mais je me dis qu'à ce rythme peut-être certains songent à cette "solution"...


Et vous qu'en pensez-vous ?


(Profitez de l'infographie ci-dessous, à mon avis dans quelques années ce ne sera plus d'actualité).



25 vues0 commentaire