Rechercher

Savez-vous quel est le meilleur A.B.C.D. pour apprendre à signer ?

Voici l'acronyme que je propose à mes apprenants :


A.B.C.D.


A... comme (s') Amuser.

Il est indispensable de prendre du plaisir en signant. Tout le monde sait que les touts petits sont de véritables éponges émotionnelles. Si vous vous forcez, l'enfant le sentira. Vous avez le droit d'être fatigué, ne pas avoir "la tête à ça". Par contre attention... "petite" la pause, on reprend le lendemain ok ? :)


B... comme Bienveillance.

Le concept s'inscrit dans la parentalité positive. C'est apprendre à se mettre dans une écoute active de l'enfant... on se met à sa hauteur, yeux dans les yeux... on prend le temps de lui parler et d'entendre sa réponse. De la voir plus exactement ! Sa manière de bouger, de nous regarder... son corps nous parle, nous répond. Même si le signe n'est pas encore en place, le tout petit s'exprime. A nous de prendre la patience d'écouter ce qu'il a à nous dire.


C... comme communiquer.

Une réelle communication se met doucement en place... mais cela prend du temps. Il nous parle avec son corps, mais ensuite le signe viendra. Il faut être patient. Plus il voit, plus il mémorise... et quand il sera en âge de pointer du doigt, il est probable qu'il se mette à regarder ses mains et à se dire "mais comment ça marche ?" Là vous saurez que les signes vont se mettre en place... alors patience ! Communiquer demande de la persévérance...


D... comme dire.

On dit "concept bébé signeur" mais également "Les signes associés à la parole". Cela veut dire... ce que cela veut dire ! ^^ Un signe doit toujours être associé d'une parole. On va signer le mot clé (besoin, émotion...) de la phrase et y associé le signe issus de la L.S.F. (langue des signes française). Le mot va prendre forme... il va devenir visuel, palpable... L'abstrait passe par l'expérience de vie, signer aide à donner du sens aux mots.


Signer avec les bébés doit rester ludique, c'est la raison pour laquelle j'utilise les comptines comme support pour transmettre les formations. On a la mémoire du geste, et pour transmettre les signes ensuite aux enfants c'est plus simple.


Je propose une formation à distance de 14h (fractionné bien entendu) qui est prise en charge CPF. Au programme, les bases de la LSF (parce qu'on ne signe pas "n'importe comment"), des comptines, des histoires et des jeux ! Vous avez même la possibilité d'allaiter si votre bébé. Vous serez en mode "cooconing". Signer devient un jeu d'enfants...


Vous n'avez plus de raison d'hésiter à signer, qu'est-ce que vous attendez ?





42 vues0 commentaire