Rechercher

Montessori : des émotions et des signes


Le saviez-vous ? Le cortex préfontal qui traite la gestion des émotions commence sa maturation entre... 5 et 7 ans !


L'enfant a donc besoin d'être accompagné. Mettre des mots sur ses émotions et des signes l'aideront à gérer son stress, son agressivité... et à développer son intelligence émotionnelle. Son empathie pour les autres et pour lui-même en seront renforcés.


La méthode Montessori est principalement connu pour chercher à favoriser l'autonomie de l'enfant afin qu'il soit responsable de son apprentissage à travers sa curiosité et ses intéractions avec l'univers qui l'entoure sans réellement "parler" de l'intelligence émotionnelle.


D'après elle, émotions et socialisation doivent aller de pair : les enfants de leur naissance jusqu'à leur 6 ans expérimentent des "fenêtres d'opportunités".


Qu'est-ce que c'est ?


C'est des instants durant lesquels les enfants ont des capacités innées pour apprendre, acquérir certaines compétences et aptitudes. Lorsque ces "fenêtres" s'ouvrent c'est donc une opportunité pour nous pour leur apprendre à canaliser leurs émotions, comprendre ce monde émotionnel qui les entoure et qui bien souvent les dépasse !


L'enfant peut vivre de véritables tempêtes émotionnelles. Verbaliser, exprimer ses émotions, aident à faire baisser la cortisone (hormone du stress).


Mais pourquoi signer les émotions ?


"Maison". Vous entendez le mot, vous la visualisez... la représentation mentale est stimulée. C'est ce qui permet de penser les choses voir même de les rêver.


Maintenant le mot "Partir". L'image mentale est plus abstraite car elle dépend de l'expérience de vie. Et il en va de même pour les émotions. C'est des notions abstraites qui de plus -comme indiqué un peu plus haut de cet article- sont liées au développement émotionnel de l'enfant (encore immature).


Dans un article de ce blog, j'ai parlé des émotions et comment accompagner les touts-petits.


Les bouteilles sensorielles un support pour accompagner les émotions


Ils offrent une stimulation visuelle qui aide l'enfant à focaliser son attention quelques instants grâce au mouvement des paillettes. Ils doivent toujours être utilisés en compagnie d'un adulte. Pendant qu'ils sont absorbés, vous pouvez leur demander comment c'est passé leur journée ou si quelque chose les préoccupe (sans jugement).


La parole se délie puis lorsque l'attention de l'enfant se pose sur vous, c'est à ce moment-là que vous poser des signes sur ses émotions (en complément, pour savoir comment signer : voir article comprendre et gérer les crises d'opposition).


Signer avec les enfants est une aventure ludique et enrichissante que ce soit pour les touts-petits mais également "pour soi". Notre regard change et on entre dans une réelle écoute active de l'enfant.


Vous avez envie d'apprendre à signer ou de transmettre les signes aux adultes en devant animateur ou formateur ? Parlez-nous de votre projet : nosmainsontlaparole@gmail.com


Christelle Boulay

Fondatrice et formatrice

Nos mains ont la parole




99 vues0 commentaire