Rechercher

L'écoute empathique

Il y a quelques jours, j'ai écrit un petit article sur "l'écoute active" et aujourd'hui, je viens vous parler de "l'écoute empathique" qui vient s'inscrire en fait dans la contuinité de l'écoute active. Qu'est-ce que c'est ?


L'écoute empathique est le plus beau cadeau que l'on puisse donner à une personne qui a besoin de soutien. On lui offre un espace d'écoute où il se sentira suffisamment en sécurité pour s'exprimer sans ressentir la peur d'être jugé.


Mettre des mots ou lorsque la parole est trop difficile des signes sur les émotions, sur nos besoins, cela fait baisser le taux de cortisol. Qu'est ce que c'est ?


Le cortisol est une hormone fabriquée par les glandes surrénales et son surnom est "l'hormone du stress". Les enfants ne sont pas donc les seuls à avoir besoin "d'évacuer". En grandissant, nous apprenons à masquer nos émotions, mais elles restent au fond de nous et se transforme en boule qui parfois tourne dans le ventre.


On a peur de parler, du regard de l'autre alors que parfois une simple phrase pourrait suffire à relâcher la pression. L'autre n'est pas aveugle, physiquement notre corps parle pour nous.


7 % de la communication est verbale (par la signification des mots)

38 % de la communication est vocale (intonation et son de la voix)

55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel).


Réfléchissez : 7% Vous avez peur de parler mais votre corps vous trahit. Peut-être que cela vaut le coup d'exprimer oralement votre émotions/ressenti ? Si on pose un fait et non un jugement, il n'y a pas à culpabiliser. Et pourquoi culpabiliser ? Nous sommes des êtres humains nés avec des émotions. Même votre interlocuteur en a.


Alors si quelqu'un vous dit : "Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler..."


Ecoutez-le, accueillez ses paroles sans poser de jugement, sans donner votre avis, et surtout sans comparer avec votre propre expérience ou vécu car vous n'êtes pas "lui" ou "elle" !


Chaque être humain naît avec sa personnalité, ses propres caractéristiques physiques... même des jumeaux qui se ressemblent sont uniques. Votre interlocuteur/trice à des expériences de vie différentes également.


Alors, la prochaine fois qu'une personne vous dit "Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler".


Respectez ses silences, posez des faits sans juger, n'hésitez pas à poser des questions pour l'aider à s'exprimer, vous l'aiderez bien plus en acceptant de l'écouter. Laisser l'autre vous demander des conseils, n'en donnez pas avant qu'il/elle ne vous le demande.


Et si vous communiquez avec un enfant, utilisez les signes. C'est un réel support à la communication.



84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout