Rechercher

Il y a Sourds et sourds…

Le saviez-vous ? Tous les sourds ne signent pas ! Préjugés quand tu nous...


Imaginons ce petit échange entre deux amis :


- "Hier, j'ai rencontré un sourd"

- "Quel type de sourd ?"

- "Comment ça quel 'type' de sourd ? Un sourd quoi !"

- "C’est bien vague un sourd. C’est comme si tu disais un français ou même pire un africain. Y a tellement de diversités ; il faut dire que tu as rencontré une personne sourde. Déjà parce que c'est un être humain, ensuite parce qu'on ne résume pas son identité à sa surdité. Enfin, cela dépend pour certains."

- "Comment ça ?"

- "Ceux qui signent se disent partie d’une communauté sourde... c’est plutôt la communauté des sourds signants. Et encore, sans doute, chez les sourds signants -je veux dire ceux qui utilisent, la langue des signes, ne se reconnaissent pas dans cette communauté".

- "Les sourds signants... certains sourds ne signent pas ?"


Même si j'ai beaucoup de respect pour la prise de position d'Emmanuelle Laborit, la médiatisation de ses prises de position sur la LSF a contribué à renforcer l'image LSF=Sourd. Or, certains sourds choisissent d'oraliser plutôt que de signer voir même d'utiliser en parallèle un appareil auditif. Il existe également plusieurs façons de comprendre les autres comme la lecture labiale.


Lorsqu'on devient adulte et que l'on perd en audition, certains croient qu'ils doivent apprendre la langue des signes. Cependant, si personne ne signe dans leur entourage, cela sert à quoi ?


Il faut aborder la surdité non pas sous l'angle du handicap, mais d'un étranger qui arrive dans un pays et qui ne parle pas la même langue. Imaginez, vous arrivez en Angletterre. Vous vous exprimez mal bien sur car vous ne connaissez pas bien la grammaire, les tournures de phrases un peu complexes. Ils ne vont pas vous prendre pour un idiot. Non, vous êtes un étranger.


Pour les sourds, c’est la même chose. C’est un étranger dans la langue de son propre pays, un comble !

Il serait plus intéressant d'approfondir l'apprentissage de la langue pour en comprendre toutes les nuances et mieux communiquer.


L'inclusion scolaire (je ne parle pas ici d'intégration) permettrait de faciliter l'accès à la lecture et à l'écriture qui restent un pont pour se faire comprendre avec le français. Il y a en effet beaucoup d'anaphabétisme (en savoir plus). Après, on aurait tord de penser que c'est la solution, il y a énormément de choses à faire pour l'accessibilité.


Pour conclure, lorsque vous rencontrez une personne sourde, vous rencontrez un être humain qui a des passions, des projets, des envies... il est comme vous. Echangez avec lui -ou elle- comme si c'était un allemand ou un chinois : il y a certes la barrière de la langue, mais les enfants réussissent bien à communiquer, alors pourquoi pas les adultes ?


------

J'ai lu hier un article qui m'a particulièrement touché qui m'a donné envie d'écrire de ce post. Suivez ce lien pour le lire : https://www.leprogres.fr/sante/2022/09/03/sourd-il-n-a-jamais-appris-la-langue-des-signes




23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout