Rechercher

Etre résilient

Quel sens donner aux épreuves que nous traversons actuellement ? Comment dépasser les traumatismes pour les transformer en expérience positive ? A l'heure où la crise sanitaire bouleverse nos habitudes et notre vie, prenons un temps pour parler de résilience.


En parlant "résilience", la célèbre citation du philosophe Friedrich Nietzche ("Le crépuscule des idoles", 1888) me vient à l'esprit : "Si cela ne m'a pas tué, alors j'en suis ressorti plus fort".


Pour être honnête, si on resitue cette phrase dans le contexte, cette phrase n'avait pas pour vocation de devenir "valeur univelle", bien au contraire ! Il précise dans son livre qu'il faut relativiser car tout le monde n'est pas en capacité de transformer une épreuve -potentiellement mortelle- en une augmentation de sa puissance.


L'idée n'est pas de devenir un "surhomme", mais plus un état de conscience, une manière de voir le monde : accepter en pleine conscience ce qui nous arrive pour absorber l'adversité pour en ressortir renforcé. Et pour Nietzche, il s'agit plutôt d'une exception car il admet bien volontiers que le commun des mortels ressort bel et bien affaibli par les épreuves.


Pour avoir une approche plus douce de la résilience, il vaut mieux se tourner vers l'un de nos contemporains : Boris Cyrulnik.


Ce neuropsychiatre connu pour avoir médiatisé et développé le concept de résilience en psychologie, initialement introduit par son confrère écossais John Bowlby (connu également pour la théorie de l'attachement).


En 2019, Boris Cyrulnik sur un plateau télé apportait sa définition de la résilience :



Il s'agit donc avant tout d'une réaction face à un choc. Un peu comme un marque-page resté bloqué sur le même paragraphe horrifique. Impossible de poursuivre la lecture du livre puisque l'on revient toujours et inlassablement sur ce même paragraphe qui nous a traumatisé.


Or, la résilience consiste précisément à aller au bout de se paragraphe et accepter l'idée qu'il est peut-être un passage incontournable de ce livre mais qu'il ne se résume à ce moment précis : et qu'il est important de savoir tourner la page et poursuivre la lecture.


Il ne s’agit pourtant pas de faire ici l’éloge de la souffrance, et encore moins de culpabiliser les personnes qui lui ont échappé. Cyrulnik dit justement à ce propos, dans une interview

parue en 2001 dans "Le Monde de l’éducation" :


« Si la souffrance contraint à la créativité, cela ne signifie pas pour autant qu’il faille être contraint à la souffrance pour être créatif. »


En résumé, il est important de tirer des leçons des épreuves que l'on traverse pour les transformer en quelque chose de positif. Nous ne naissons pas résilients, mais nous apprenons à l'être.


Pour que nos enfants apprennent la résilience... la première chose à faire de la pratiquer soi-même. Mais donner l'exemple est loin d'être simple alors que cette période est remplie de tellement d'angoisses et d'incertitude.


Parfois, on a tendance à surprotéger nos enfants alors qu'ils ont besoin de certaines libertés pour expérimenter et se tromper. C'est peut-être justement l'occasion de déléguer certaines tâches en tenant compte de leur âge bien entendu !


Vous trouverez au bas de cet article qui vous aidera à visualiser les tâches que vous pouvez confier à votre enfant et qui peut vous aider dans le "lâcher prise".


Ils feront probablement des erreurs, mais les enfants doivent se tromper pour pouvoir ensuite assumer et découvrir qu'il existe des conséquences à leurs actes mais également qu'ils peuvent tirer du positif de chaque situation. Ils doivent apprendre à trouver des solutions à leurs problèmes, à réfléchir et à utiliser la logique.


Autorisez les enfants à penser par eux-mêmes, guidez-les pour qu'ils trouvent la solution et ils en seront fiers ! Apprenez leur que tout changement peut être une opportunité. Des fois, le problème réside dans la manière de voir les choses. C'est la base de la résilience.


Alors aimez vos enfants et montrez-le leur avec des mots, des gestes et des actions. Cette période est difficile pour tout le monde, mais peut être est-ce l'occasion pour vous de leur faire confiance ?







127 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout