Rechercher

Comment être bienveillant ?

On ne peut pas être bienveillant envers les autres si on ne l’est pas envers soi-même : “Quand on n’écoute pas ses propres besoins, il devient difficile d’écouter ceux des autres”.


Mais c’est quoi exactement être bienveillant envers soi-même ? C’est s’accepter tel que l’on est, avec ses forces et ses faiblesses. Si on a une bonne estime de soi-même et qu’on sait ce dont on a besoin pour être heureux, on ne peut qu’être bienveillant envers les autres.


Cependant, si dans notre entourage personne ne nous l'a appris... cela devient plus difficile.


Pour certaines personnes, ne pas montrer leur vulnérabilité et toujours faire ce que les autres attendent d’eux, est une force. Mais en réalité, la vraie force c’est connaître ses failles et respecter ses besoins, pour être capable de faire de même avec les gens qui nous entourent.


La communication gestuelle associée à la parole -également appelé "concept bébé signeur"- permet de cultiver cette bienveillance et de la transmettre.


Inspirée par différents pédogogiques dits "positifs" comme la communication non violente (cnv, Marshall Rosenberg), elle permet de se positionner dans une écoute active de l'enfant.


De plus, les mots parfois abstraits prennent une dimension visuelle, l'iconicité des signes donnent du sens. Un enfant peut utiliser ses doigts pour communiquer dès l'âge de 8 mois, alors que bien souvent il faudra attendre 15 mois pour pouvoir entendre ses premiers mots.


Une réelle communication s'installe, il arrive à communiquer à nous faire comprendre : ses besoins, ses émotions et ses envies.


La communication gestuelle associée à la parole est un réel outil de communication bienveillant ! Alors qu'attendez-vous pour apprendre à signer ?


Christelle Boulay

Responsable et formatrice

Nos mains ont la parole




173 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout